Ils persévéraient tous en la doctrine des Apôtres,

et en la communion et la fraction du pain, et dans les prières.

 

 

ACTES-42.NET

 

 

6 novembre 2015

https://i.ytimg.com/vi/oTS6Jaza9MA/maxresdefault.jpg

Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : image005

Livre Église-Maison

En vente sur Ebay

Table des matières

Introduction

 

La Tradition Apostolique – Dépassée ? 

 

 Le repas du Seigneur – Festin ou famine ?

 

Réunions interactives

 

Consensus d’assemblée

 

La doctrine de l’église-maison

 

Dix raisons de faire l’église-Maison

 

Les enfants à l’église

 

Une église pleinement biblique

 

Les ministères de la prédication et de l’enseignement

 

Le ministère des anciens

 

Les ministères à temps plein

 

Le ministère d’évangélisation

 

Le ministère de la famille – La clé pour des églises en santé

 

Servir par les dons

 

L’église de localité

 

Mettre la vérité en pratique – La discipline ecclésiastique

 

Les familles de l’église

 

L’ordre divin

 

Une situation difficile – Devenir trop nombreux

 

Les traditions de l’église

 

Conclusion

 

Recevez par courriel chaque semaine une méditation biblique

 

Image de fond écran

 

 

 

 

le ministère d’évangélisation

 

       Nous devons considérer les dernières paroles d’une personne comme étant très importantes. Les membres d’une famille entourent le lit d’un homme mourant pour entendre ses dernières paroles et se les rappellent encore et encore dans les années suivantes. Eh bien, je suggère que les dernières paroles de Jésus-Christ avant son ascension au ciel sont d’une grande importance. Il nous les donne dans les quatre Évangiles et dans le livre des Actes.

Matthieu 28:18-20  « Toute puissance m'a été donnée dans le ciel et sur la terre; allez donc et instruisez toutes les nations, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et leur apprenant à garder tout ce que je vous ai commandé; et voici, je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde. »

Marc 16:15-16  « Allez par tout le monde, et prêchez l'évangile à toute créature. Celui qui croira et sera baptisé, sera sauvé; mais celui qui ne croira point sera condamné »

Luc 24:46-49  « Ainsi est-il écrit, et ainsi fallait-il que le Christ souffrît, et qu'il ressuscitât des morts le troisième jour, et qu'on prêchât en son nom la repentance et la rémission des péchés, parmi toutes les nations, en commençant par Jérusalem. Or, vous êtes les témoins de ces choses; et voici, je vais vous envoyer ce que mon Père a promis. Pour vous, demeurez dans la ville de Jérusalem, jusqu'à ce que vous soyez revêtus de la vertu d'en haut. »

Jean 20:21  « La paix soit avec vous! Comme mon Père m'a envoyé, je vous envoie aussi. »

Actes 1:8  « Mais vous recevrez la puissance du Saint-Esprit, qui viendra sur vous; et vous me servirez de témoins, tant à Jérusalem que dans toute la Judée, et la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre. »

        Remarquez qu’à chaque fois, Jésus met l’accent sur la responsabilité des apôtres de répandre Son royaume. Ils doivent faire de toutes les nations des disciples, prêchez l'évangile à toute créature, proclamer la repentance pour la rémission des péchés à toutes les nations, ils sont envoyés par Jésus-Christ comme le Père l’a envoyé et ils serviront de témoins jusqu'aux extrémités de la terre. Jésus donne le même message de cinq manières différentes afin que les apôtres ne doutent pas de leur devoir après Son départ. Il voulait que leurs oreilles en bourdonnent. C’était quelque chose qu’Il voulait qui demeure à jamais dans leurs esprits. C’était comme s’Il leur disait « Si vous oubliez toutes les autres choses que je vous aies enseigné, vous ne devez jamais oublier cela ! » Ces textes donnent une direction à l’Église jusqu’au retour de Christ.

        Ceux parmi nous qui nous assemblons dans des églises-maison devons considérer sérieusement ces dernières paroles de Jésus-Christ. En théorie, nous devrions avoir un avantage par rapport à ceux qui s’assemblent dans un contexte plus traditionnel. Puisque nous n’utilisons normalement pas notre argent pour embaucher un pasteur ou pour payer l’hypothèque d’un bâtiment, nous devrions avoir l’argent nécessaire pour pouvoir travailler à l’évangélisation dans notre ville. De plus, le modèle d’église-maison est bien plus facile à reproduire que le modèle d’église traditionnelle. Pour implanter une nouvelle église, nous n’avons pas besoin d’embaucher une personne formée dans un séminaire et de construire un bâtiment religieux spécial avec une croix, des vitraux, une chaire, des bancs et un orgue. Tout ce dont nous avons vraiment besoin pour implanter une église-maison est une poignée de gens qui aiment Jésus-Christ et qui veulent le suivre, ensemble. D’un autre côté, la dynamique de l’église-maison dans son ensemble peut aller à l’encontre du commandement de Christ de répandre l’Évangile. Souvent, lorsque des gens se joignent à une église-maison, ils bénéficient tellement d’une communion riche et intime avec les autres croyants qu’ils sont seulement axés sur cela et négligent d’autres questions importantes, comme l’évangélisation, faire des disciples et implanter des églises. Cependant, cela ne doit pas nous arriver. Nos églises ne doivent pas seulement se préoccuper de leur propre édification. Elles doivent aussi se préoccuper de leur croissance sur le plan de la mission.

        L’église a trop souvent une mentalité de forteresse. En voyant la puissance de Satan et de ses démons, et en voulant nous protéger de la puissance et de la pollution du péché, on se replie et se renferme dans nos craintes. Cependant, plutôt que d’être sur la défense, nous devrions être à l’offensive! Jésus a dit que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre Son église (Mt 16:18). Dans ce passage, l’église est à l’offensive et l’enfer est sur la défensive! J’en comprends que Jésus dit que lorsque l’église envahit avec audace et agressivité le royaume de Satan avec l’Évangile de Jésus-Christ, le diable ne parvient pas à réprimer notre assaut. Nous prévaudrons. Nous avons la puissance et l’autorité pour envahir le royaume des ténèbres avec la vérité de l’Évangile et l’enfer ne peut nous arrêter. Que cette vérité venant de la bouche de Christ nous encourage et nous enhardisse à faire de nouveaux exploits d’évangélisation!

       Si tout cela est vrai, comment nos églises-maison devraient-elles aborder cette tâche de toucher les perdus et d’implanter de nouvelles églises? Considérons où et comment l’église du premier siècle évangélisait afin d’y trouver quelques conseils pour nos propres églises.

 

Où l’église du premier siècle évangélisait-elle?

        Très souvent les églises d’aujourd’hui essaient d’évangéliser en invitant les non-chrétiens à l’une de leurs réunions. Une approche populaire consiste à ce que le service d’église du dimanche vise les non-chrétiens en ayant de la musique professionnelle, des pièces de théâtre, ou bien des messages au contenu pratique qui s’adressent aux non-croyants au sujet des finances, du stress, du travail et de la famille. Par ces moyens, ils espèrent que les non-croyants seront attirés à Christ. Après s’être convertis, on les encourage à participer à une étude biblique durant la semaine où ils pourront grandir dans leur foi. Cependant, l’approche du Nouveau Testament est presque complètement le contraire. Plutôt que d’inviter les perdus à leurs réunions d’église, l’évangélisation dans le Nouveau Testament se faisait essentiellement pendant la semaine, lorsque les croyants côtoyaient les non-croyants, ou lorsque les ouvriers apostoliques proclamaient Christ dans les lieux publics. Les réunions d’église servaient à l’édification des croyants et non à la conversion des non-croyants (1 Co 14:3, 5, 12, 17, 26). Bien sûr, des non-croyants assistaient parfois à des réunions d’église (1 Co 14:24-25). Néanmoins, les réunions ne s’adressaient pas à eux, mais avaient pour but d’édifier l’église. Le modèle biblique semble être de proclamer Christ aux autres selon que le Seigneur nous donne des occasions de témoigner. Et lorsque quelqu’un parvient à la foi en Christ, on peut alors l’inviter à s’assembler avec les autres croyants dans nos réunions de groupe.

 

De quelle manière l’église du premier siècle évangélisait-elle?

        L’église du premier siècle a accepté les paroles de Jésus à la lettre et a cherché à les suivre. Ils l’ont fait de deux façons différentes. Pour parler de manière générale à l’aide de catégories, les apôtres (les implanteurs d’église) et les évangélistes tentaient d’atteindre ceux qu’ils ne connaissaient pas par la proclamation publique, tandis que les autres membres de l’église cherchaient à atteindre les perdus par les contacts quotidiens qu’ils avaient avec les gens qu’ils connaissaient. Les ouvriers apostoliques ont proclamé Christ dans les synagogues, les marchés, et aux abords d’une rivière (Ac 13:5, 14; 17:17; 16:13). Pour ce qui est du reste de l’église, ils témoignaient tout d’abord grâce à leurs contacts réguliers et quotidiens avec les non-croyants. C’est pourquoi Paul leur a écrit et leur a dit « Conduisez-vous avec sagesse envers ceux du dehors, en rachetant le temps. Que votre parole soit toujours accompagnée de grâce, et assaisonnée de sel, de manière que vous sachiez répondre à chacun comme il faut. » (Col 4:5-6). Pierre fait une exhortation similaire « Mais sanctifiez dans vos cœurs le Seigneur Dieu. Et soyez toujours prêts à vous défendre, avec douceur et respect auprès de tous ceux qui vous demandent raison de l'espérance qui est en vous » (1 P 3:15). Les premiers membres de l’église devaient répondre à ceux de l’extérieur et toujours être prêts à défendre leur foi auprès de ceux qui le demandent. Ces passages semblent démontrer que les premiers chrétiens témoignaient habituellement de leur vie transformée par l’Évangile à ceux qu’ils connaissaient déjà (l’évangélisation par le style de vie), tandis que les apôtres (les implanteurs d’église) avaient une approche plus agressive en proclamant Christ à ceux qu’ils ne connaissaient pas.

        Compte tenu de cela, de quelle façon nos églises-maison devraient-elles atteindre les perdus? Cela veut dire que ceux qui, dans nos églises, ont reçu de Dieu le don et l’appel de l’évangélisation (les évangélistes et les implanteurs d’église) chercheront les moyens de présenter l’Évangile de Christ à ceux qu’ils ne connaissent pas. Peut-être feront-ils de la prédication en plein air, de l’évangélisation dans la rue, du porte-à-porte ou bien de la distribution de tracts. Peut-être auront-ils la possibilité de parler lors d’événements variés. Puisque je joue du banjo bluegrass, j’ai eu plusieurs fois la possibilité de prêcher l’Évangile à un auditoire séculier dans des concerts ou des festivals.

        Par ailleurs, les autres membres de la congrégation devraient prier et rechercher l’occasion de parler de Christ à ceux avec qui ils interagissent, comme les collègues de classe, les voisins, les collègues de bureau, la famille élargie, les clients ou d’autres connaissances. De plus, on doit essayer d’aller en des lieux où l’on peut interagir avec les non-chrétiens. On peut se joindre à un programme de surveillance du quartier, un club civil ou un club de danse carrée afin de rencontrer des gens. Nous pouvons recevoir les gens lors des jours de fête et inviter nos voisins. Nous pouvons inviter chez soi des non-croyants pour un souper. Nous pouvons commencer une étude biblique exploratoire pour nos amis non sauvés qui s’intéressent à la Bible. Nous pouvons demander à nos amis non-croyants ce pour quoi on peut prier pour eux. J’ai été étonné de constater que bon nombre de voisins sont des gens seuls qui sont très heureux de partager une belle amitié. Quand Dieu nous donne l’opportunité de côtoyer un non-croyant, nous n’avons qu’à être nous-mêmes et laisser notre lumière briller. Les occasions d’aimer les gens sont nombreuses, et cela a un impact éternel dans leurs vies.

        De plus, nos églises devraient prier pour et donner généreusement à ceux à qui Dieu a donné un don et a appelé à évangéliser et implanter des églises. L’apôtre Paul presse souvent les congrégations locales de prier pour lui dans son œuvre d’évangélisation et d’implantation d’église (Ep 6:19-20; Col 4:3-4). Dans ces textes, Paul incite les croyants à prier pour lui afin que Dieu lui donne la hardiesse de faire connaître le mystère de l’Évangile et que Dieu lui ouvre les portes afin qu’il annonce le mystère de Christ. De plus, Paul louange toujours les églises qui donnent généreusement pour soutenir financièrement son œuvre d’évangélisation (Ph 4:14-19; 2 Co 8:1-5). Prions et donnons à ceux que Dieu a choisis comme évangélistes et implanteurs d’église aujourd’hui.

        Parmi tous les gens à qui l’église témoigne, Dieu en a préparé quelques-uns à recevoir Christ et à être sauvés. Que faire ensuite? Eh bien, si possible, la personne qui a amené cette autre personne à Christ devrait commencer à en faire un disciple en passant du temps avec lui, en l’encourageant, en répondant à ses questions sur comment il devrait vivre pour Dieu et en étant lui-même un exemple de serviteur de Christ. Que faire de ces croyants sauvés par Dieu? Nous pouvons soit les ajouter à l’église déjà existante ou bien commencer une nouvelle église. Puisque les églises-maison sont limitées par leur taille (autant qu’une maison peut en contenir), vous commencerez probablement à avoir des difficultés à vous rencontrer lorsque vous serez environ 35 ou 40 personnes. À ce moment-là, c’est le temps d’implanter une nouvelle église! Vous pouvez implanter une nouvelle église soit en divisant l’église en deux, ou en ayant quelques personnes seulement qui commencent une nouvelle église tandis que l’église d’origine demeure pratiquement telle qu’elle était.  Personnellement, je préfère la deuxième option. Quand les gens commencent à développer de fortes amitiés dans l’église, il peut être déchirant de les séparer. Il peut donc être moins stressant de prendre quelques nouveaux croyants et un frère qui a le don d’implanter une église afin qu’ils commencent à se réunir à un autre endroit. L’implanteur d’église peut commencer à enseigner à ces nouveaux croyants de quelle manière l’Église fonctionne et comment partager l’Évangile de Christ avec leur cercle social. On a bon espoir qu’avec le temps, Dieu choisira parmi ces nouveaux convertis des frères matures qui pourront servir en tant qu’anciens pour guider le troupeau. L’implanteur d’église sera alors libre d’aller implanter une nouvelle église et de refaire le même processus.

       Nous qui sommes dans les églises-maison, que Dieu nous presse à travailler à accomplir la Grande Commission, et puisse Jésus recevoir toute la gloire et Son royaume se répandre de par le monde!

 

— Brian Anderson

10/26/06

 

 

 

        Certains croyants ont un don surnaturel pour évangéliser et/ou implanter une église. Leur existence et leur ministère sont un modèle du Nouveau Testament, plus particulièrement dans les régions pionnières. Cependant, cela ne veut pas dire que chaque église doit être commencée par un authentique implanteur d’église pour être une vraie église du Nouveau Testament. Bien que leur ministère aide grandement à implanter une nouvelle église, ils ne sont pas nécessairement essentiels, particulièrement dans les endroits où l’Évangile a déjà été prêché et que l’Église est déjà bien présente. — L’éditeur

 

 

Questions à discuter

1.  Pourquoi Jésus dit-il que son peuple est le sel de la terre (Mt 5:13)?

2.  Selon Matthieu 5:17- 7:29, comment pouvons-nous faire luire notre lumière devant les hommes de telle sorte qu’ils glorifient notre Père qui est dans les cieux (Mt 5:13-16)? 

3.  Qu’a prédit Jésus au sujet de l’Évangile dans Matthieu 24:14? Comparez avec Mc 13:10, Lc 24:46-47? 

4.  Selon ce que Jésus a dit dans Marc 4:1-20, à quoi peut-on s’attendre de l’évangélisation?

5.  Dans Jean 4:34-38, que peut-on apprendre au sujet du processus qui amène quelqu’un à la foi en Christ? Comparez 1 Co 3:5-9, Ga 6:9-10.

6.  Quelle dernière mission Jésus a-t-il donnée à ses apôtres avant Son ascension au ciel (Mt 28:18-20, Mc 16:15-16, Lc 24:46-49, Jn 20:212, Ac 1:8)?

7.  De quelle façon ceux qui se réunissent dans les maisons peuvent-ils prendre leurs responsabilités en ce qui concerne les dernières paroles de Jésus-Christ?

8.  Que devrions-nous demander à Dieu de faire chaque fois que nous prions pour les évangélistes et les missionnaires selon Matthieu 9:35-38, Éphésiens 6:19-20 et Colossiens 4:3-4?

9.  Pourquoi Paul a-t-il loué les églises de Philippes et de Macédoine (Ph 4:14-19; 2 Co 8:1-5)?

10. Que devrait faire une église-maison lorsqu’il vient plus de gens que la capacité d’accueil de la maison?

11. Selon Actes 11:19-21, 13:48, et 16:14, pourquoi leur évangélisation était-elle si efficace?

12. Devriez-vous vous voir comme un ambassadeur de Christ (2 Co 5:11-21)? Comment cette perspective change-t-elle votre style de vie?

13. Quel conseil d’évangélisation donne Paul dans Colossiens 4:5-6?

14. Selon le contexte de 1 Pierre 3:8-22, pourquoi quelqu’un vous demanderait-il raison de l’espérance qui est en vous (1 P 3:15)?

15. Pourquoi la dynamique de l’église-maison dans son ensemble peut-elle aller à l’encontre du commandement de Christ de répandre l’Évangile?

16. À l’opposé des apôtres et des évangélistes, comment les membres de l’église locale sont-ils censés évangéliser?

 

Remarque : La NTRF offre aussi des ressources pour l’enseignant afin de l’aider à diriger une discussion au sujet de la vie d’église du Nouveau Testament. Demandez The Practice of The Early Church: A Theological Workbook (Leader’s Guide) à www.NTRF.org.

 

Actes2.42.net  est une gracieuseté de

 

Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : logo toisuismoi.ca